Le pillage financier, maître au quotidien

David CabasEntrez en Résistance, Octobre 2014

La majorité de la population est en train de subir les conséquences de la crise financière : chômage, précarité, paupérisation, exclusion sociale… Pourtant, la France conserve son titre de vice-champion d’Europe des versements de dividendes et comptera 12 nouveaux milliardaires en 2014 !
Il devient alors légitime de se poser la question de l’orientation de l’argent dans notre économie, et je profite de ce premier numéro pour fixer le débat autour des vrais responsables de la crise, alors que les médias de masse et nos responsables politiques aimeraient nous faire croire que le problème, ce sont les pauvres, les chômeurs, les malades, les jeunes, les vieux …

Donc à qui la faute ? (suite…)



Mistral : Le Vladivostok pour faire la guerre à Ebola

Lu dans Saintnazaire info

Jacques Cheminade, président de Solidarité & Progrès propose d’utiliser le navire pour une opération humanitaire franco-russe. « Partenaires pour l’avantage d’autrui, et pour éviter de devenir adversaires ». Utopie ?

Jacques CheminadeQuand les hommes politiques ne réfléchissent plus en terme de pouvoir mais d’humanité ils sont capables de nous étonner. Ainsi Jacques Cheminade vient de faire une déclaration qui peut sembler loufoque et pourtant… Sa solution aurait l’avantage de faire sortir par le haut d’une solution qui se bloque un peu plus de jour en jour pour le Mistral. Comment ensuite refuser la livraison à la Russie pour la France, comment ne pas reconnaître l’action pour le monde entier ? Pour Vladimir Poutine qui ne parle que de paix ce serait l’occasion rêvée… Un navire, même de guerre contre Ebola ne suffira pas, mais ce serait en effet le geste fort de deux nations, et peut-être le moyen de déclencher enfin une risposte à hauteur du danger en mobilisant de gros moyens internationaux autour des soignants dont on oublie qu’ils meurent par dizaine pour sauver des vies. (suite…)



La suppression de l’envoi de propagande électorale, un attentat contre la démocratie

Par Solidarité et Progrès

Il y a un an, le gouvernement, sous couvert de « mieux maîtriser les coûts liés à l’organisation des élections », avait avancé l’idée de supprimer l’envoi postal de propagande électorale. Si la proposition fut rejetée en 2013 par les députés, Manuel Valls remet aujourd’hui le couvert. L’Article 46 du projet de loi de finances pour 2015, présenté en Conseil des ministres le 8 octobre, annonce en effet que :

Le gouvernement propose de supprimer l’envoi à domicile de la propagande électorale sous format papier pour les élections régionales, départementales et des assemblées de Guyane et de Martinique qui seront organisées au cours de l’année 2015.

Au lieu de recevoir dans sa boîte aux lettres une enveloppe contenant un résumé du programme de chaque candidat ainsi qu’un exemplaire des bulletins de vote, l’exécutif offrirait « la mise en ligne sur un site internet public des circulaires et des bulletins de vote des candidats » ainsi que « la mise à disposition pour consultation, dans chaque préfecture, sous-préfecture et mairie, d’une circulaire de chaque binôme et liste de candidats ». (suite…)



Ploërmel : la non-vie du centre ville, affaire à suivre …

2847283816_small_1Après la fermeture du PMU et de la maison de la presse, on apprend que la supérette du centre ville risque de fermer ses portes.

C’est alors que je me souviens du débat que nous avons porté lors de la campagne municipale. Je me souviens aussi de Michel Charrasse, ancien maire de Puy-Guillaume en Auvergne, et de sa résistance face au lourd assaut du lobby des grandes surfaces.

A lire : Grande distribution : Hyper pas grand chose (suite…)



Le Ploërmelais : La censure, ce n’est pas uniquement en Russie et en Chine !

ploermelais_2013Suite à la non publication de ma déclaration suite à l’intervention de Jacques Mikusinski dans Le Ploermelais du 12 septembre 2014, je vous la partage ici.

Budget de Ploërmel : encore du blablabla !

Lorsque j’ai présenté ma liste « Ploërmel Libre », j’ai clairement expliqué qu’il n’y avait aucune alternative pour les finances locales, sans mettre fin au pillage de Dexia en entamant une action en justice. Beaucoup n’ont probablement pas encore compris, d’autres ont ri. En tout cas, je constate que la réalité continue à frapper et on verra bien qui rira le dernier.
Nous découvrons dans Le Ploermelais du 12 septembre, Jacques Mikusinski qui joue les vierges effarouchées en prétendant : « On savait que la situation serait difficile. Mais à ce point ! » De qui se moque-t-il ? (suite…)



Déchirer le voile de l’illusion

David CabasAlors que notre gouvernement tombe une nouvelle fois, j’aimerais vous partager ma déclaration au lendemain du premier tour de la présidentielle. Malheureusement, il n’y a aucune surprise…

23 avril 2012 – Le résultat de l’élection présidentielle est sans appel. Sous la pression du vote utile, les Français ont remis en scelle, encore une fois, les deux héritiers des grandes forces politiques en place qui pourtant ont contribué à la destruction économique de notre pays.

Nous connaissons la violence du système Sarkozy mais je pense que certains citoyens sous-estiment celle que laisse augurer un François Hollande sans caractère. (suite…)



Economie physique et pandémies : changer l’environnement pour une salubrité publique internationale

David CabasAlors que le virus Ebola sévit dans certains pays d’Afrique, et avant une prochaine déclaration, je vous partage l’un de mes article de Juillet 2005.

Au niveau international, les autorités médicales avertissent les gouvernements du risque imminent d’une épidémie de grippe aviaire..

Alors que le virus du sida est, depuis plus de vingt ans, en train de détruire la population africaine sans trop émouvoir l’opinion internationale, ce nouveau risque de pandémie devrait amener les autorités politiques internationales à se poser la question : ce genre de pandémie est-il une fatalité ? Absolument pas, la France et l’Europe ont connu des épidémies de toutes sortes : il y a cinquante ans, c’était encore la tuberculose… (suite…)



L’aide humanitaire russe aux résidents du Donetsk est légitime

Jacques CheminadeDéclaration de Jacques Cheminade, président de Solidarité et Progrès

Paris, le 12 août 2014 – L’envoi du convoi humanitaire russe « sans escorte militaire » vers l’est de l’Ukraine est une décision légitime. Vladimir Poutine a souligné, lors d’un entretien avec le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, que la Russie agit « en coopération avec la Croix Rouge ».

Légitime, cette aide l’est absolument dans le contexte où l’armée ukrainienne utilise désormais des bombes au phosphore à fragmentation et des missiles balistiques SS 21 contre les populations. De telles armes ne sont pas utiles contre des forces d’autodéfense ou de guérilla, mais visent les maisons, les centrales électriques ou les hôpitaux. Lougansk et Donetsk se trouvent privées d’eau, d’électricité, de nourriture et de médicaments. Aussi, les protestations du président Obama, qui juge l’aide russe « inacceptable », « injustifiée et illégale », relèvent-elles d’un cynisme hypocrite qui est la caractéristique du personnage. Car ce sont bien les Etats-Unis et le Royaume-Uni qui soutiennent les crimes de guerre commis contre les Ukrainiens de l’est. (suite…)



Ils rêvent d’assassiner Poutine…

Par Karel Vereycken

L’idée d’assassiner le président russe Vladimir Poutine est devenue la norme d’une certaine propagande de guerre. A la télévision ukrainienne, l’ancien ministre de la défense de Timoshenko Anatoly Hrytsenko n’a-t-il pas affirmé qu’un « patriote » ukrainien se chargerait d’assassiner Poutine si ce dernier se rendait en Ukraine ?

En France, le 6 juin, c’est-à-dire à quelques heures de l’arrivée de Poutine en France pour les commémorations du D-day, une militante des Femen, avec « Kill Putin » marqué sur sa poitrine dénudée, ne s’est-elle pas introduite au Musée Grévin pour enfoncer un pieu dans l’effigie en cire du Président russe ? (suite…)



GAD Josselin : Stop au saccage social

1452506_639375446105553_743123123_nAprès la chute en cascade de PSA et de ses sous-traitants, de Doux, de GAD à Lampaul, etc., ce matin, la presse nous apprend que l’abattoir de porcs Gad à Josselin est menacé de faillite.

Je l’ai dit à plusieurs reprises : il ne s’agit pas d’une simple crise de l’agro-alimentaire breton. Il s’agit de l’effondrement du système économique global, et donc des économies européenne et nationale. Tous les secteurs sont et seront, par conséquent, touchés. (suite…)