Au monde économique locale : Invitation à notre banquet républicain

Particulièrement à l’intension du monde économique locale

Commerçants, artisans, Agriculteurs, libéraux, chefs d’entreprises

Hors du petit écran, il y a une vie politique venez nous rencontrer …

Renseignements et réservations : 06 51 34 14 31

Invitation à partager aux personnes concernées sans modération

banquet 2016



Ploërmel Malestroit Josselin : S.O.S Hôpital en danger

1596-12005A plusieurs reprises, j’ai dénoncé les effets néfastes de l’austérité dans notre vie quotidienne … En effet, nos élites politiques ayant capitulés face à la crise financière et face à la cupidité des banquiers ont décidé de renflouer les banques en imposant des coupes budgétaires à nos services publics.

Dans la presse locale, nous prenons connaissance du fameux plan de réorganisation du centre hospitalier Vannes Ploërmel Malestroit Josselin.

Il s’agit tout simplement de l’application de la loi Santé qui crée des groupements hospitaliers du territoire (GHT) voté en 2015 par notre député Paul Molac, qui feint aujourd’hui d’être surpris de la fermeture de lits …

La loi Santé prévoit l’économie de 10 milliards dont 3 milliards dans le domaine hospitalier. Sous couverture de réorganisation, c’est surtout la fermeture d’établissements, la fermeture de services et la fermeture de lits qui sont visés sous la houlette de l’Agence Régionale de la Santé (ARS).

Présentée comme une grande avancée dans la coopération entre hôpitaux, la loi aboutit à la concentration des services dans les plus grands hôpitaux et à la fermeture des hôpitaux de proximité. Le monde rural est donc la première victime des groupements hospitaliers du territoire.

Par exemple :

L’hôpital public local de Malestroit perd totalement son statut d’hôpital et devient un E.H.P.A.D au profit de la clinique privé.

A Josselin, on annonce la fermeture de 10 lits. La directrice adjointe rebondit et prétend que ce n’est pas si simple. Finalement, la fermeture de plus de 10 lits est nécessaire en application de la loi.

Hôpitaux fermées, services fermées, lits fermés et personnels vacataires à la porte, c’est la réalité de la réorganisation. Tout ceci accentue le malaise déjà très palpable du personnel hospitalier, malaise largement exprimé lors de la manifestation de la « vague blanche » au début du mois de novembre.

Ce qui me choque le plus dans cette affaire, c’est le silence, l’omerta … Pas un bruit au niveau des élus, pas un bruit au niveau des syndicats, pire certains prétendent que c’est un accord globalement satisfaisant.

CHUT ! On assassine l’hôpital public…

Aujourd’hui, nous exigeons de connaître clairement les conséquences réelles de cette réorganisation en termes de fermeture de services, de lits et de suppression de personnels vacataires.

Malheureusement, pour le moment, il n’y a pas de solution locale, il n’y a pas de solution Ploërmelo Ploërmelaise. Seul un changement de cap politique au niveau national pourra en finir avec cette folie destructrice.

De ce contexte, 2017 est une année importante, nous ne pouvons nous permettre de tomber encore une fois dans le piège des grandes écuries politiques – PS, LR, FN – et de leurs sponsors médiatiques : tous veulent payer la dette publique quel qu’en soit le prix. Tous le feront en détruisant le service public.

Citoyens de caractère, Entrez en Résistance, et dès aujourd’hui, aidez nous, rejoignez la campagne David CABAS 2017. Ensemble, créons la surprise lors des élections législatives de juin 2017.



Sans papier mais pas sans libido

panneau-mini-calais-page-0-copie

Communiqué de Patrick GUIOL, secrétaire départemental du Morbihan Debout La France

L’agression sexuelle de la sexagénaire d’Arzon ne constitue nullement une surprise, hélas ! On s’étonne juste qu’un tel incident ne soit pas arrivé plus tôt.

Le démantèlement de la jungle de Calais en une multitude de mini-Calais, disséminés sur l’ensemble du territoire français, se révèle bien être – déjà sur ce seul terrain sexuel – ce qu’il était : une irresponsabilité du Président Hollande qui, en validant ce projet d’éparpillement, a cru mettre la poussière sous le tapis à sept mois d’une élection présidentielle à laquelle il espérait encore faire bonne figure.

Malheureusement pour lui, les sans-papiers ne sont pas sans libido. Mais ça, il n’y avait pas pensé. Ces contingents de migrants économiques, constitués quasi exclusivement de jeunes hommes ayant laissé mère, sœur ou épouse au pays, ne posent donc pas qu’un simple problème d’abri et de nourriture ! Il y a la rencontre d’un principe de réalité physiologique et d’une confrontation culturelle à une conception de la femme.

Nous avions dit que la France n’est pas actuellement en mesure de faire face dans des conditions décentes à un afflux de migrants alors qu’elle se confronte déjà à des difficultés d’intégration et d’assimilation d’une partie de son immigration. Dès 1998, en refusant de ratifier le traité d’Amsterdam, Nicolas Dupont-Aignan avait alerté sur les dangers de la remise en cause de nos frontières nationales. Il s’était également opposé en 2005 à la Constitution européenne qui sacralisait l’absence de frontières nationales en Europe. De même, dénonce-t-il régulièrement l’absence de toute véritable politique européenne d’aide au développement, unique solution à long-terme. Les problèmes d’aujourd’hui ne sont que les prémices d’un phénomène appelé à s’accroître si aucune révision radicale n’est apportée à ces traités dont l’adoption est à imputer à l’angélisme du Parti Socialiste et à l’indignité des Républicains.

Comme il fallait s’y attendre, ce sont une fois de plus les concitoyens et les concitoyennes de nos petites communes qui subissent la faiblesse et la lâcheté de nos dirigeants.



Ce n’est pas le monde de la finance ! Ce n’est pas le monde de l’argent-roi ! QUI NOUS SOUTIENDRA

David CabasLe 1 décembre 2016 lancera officiellement la campagne des élections législatives.

L’oligarchie qui dirige notre pays depuis près de 40 ans vers le chaos politique, économique et social, ne soutiendra pas notre campagne.

C’est à vous, citoyen libre, de nous soutenir et de faire un don

A savoir :

La politique n’est pas gratuite ! Une campagne législative coûte cher, très cher !

Avant même d’être élus, les candidats des grandes écuries LR-PS sont cooptés par le monde de l’argent-roi. Ils trouvent alors sans difficulté l’argent pour financer leurs très onéreuses campagnes. Ils ont juste besoin de passé chez le banquier, pas vraiment besoin de soutien populaire.

Aucune banque, aucune grande fortune, aucun membre de l’oligarchie locale ou nationale ne financera une campagne pour changer les règles du jeu de la finance.

Pour changer les règles du jeu, pour mettre fin à l’ordre bancaire spéculatif qui détruit tout et lui substituer un système de développement social, économique et citoyen, nous en appelons donc à votre participation financière.

Pour faire face à ce grand défi, un lobby citoyen doit s’organiser afin de rassembler l’argent nécessaire. Je lance une grande souscription citoyenne pour en finir avec un privilège de riche ! Si vous soutenez notre bataille alors faites un don !

Vous payer des impôts

Faites le maximum que vous pouvez

Vous avez le droit à une déduction fiscale de 66 %

Vous faîtes un don de 1000€ vous donnez 333€ après déduction fiscale

Vous faîtes un don de 500€ vous donnez 167€ après déduction fiscale

Vous faîtes un don de 100€ vous donnez 33€ après déduction fiscale

Important : Vous pouvez faire un don jusqu’à 7500€ maximum soit 2475 euros après déduction fiscale

Vous ne payez pas d’impôts

Donnez selon vos moyens

10€, 20€, 50€

Les petits ruisseaux font les grandes rivières.

1000 personnes qui donnent 20€ c’est 20.000€.

Votre soutien est important.

Avec votre soutien financier vous avez le pouvoir de rompre avec la fatalité politique.

Pour faire un don :

1) Par chèque :

Remplir le chèque à l’ordre de : « Association de financement Entrez en Résistance »

Envoyer le chèque à : Entrez en Résistance – BP 70023 – 56801 Ploërmel

2) Par virement : Contacter : 06 51 34 14 31

3) En liquide : Possibilité jusqu’à 150 €, les dons en liquide ne sont pas déductibles d’impôt.

 

Législatives 2017  : Pourquoi je suis candidat : http://davidcabas.fr/legislatives-2017-pourquoi-je-suis-candidat/



Donald Trump ou le coup d’état citoyen

trump-2Qu’on aime ou qu’on aime pas Donald Trump, sa victoire à l’élection présidentielle américaine est un véritable coup de force citoyen.

Tous contre lui … Médias, sondeurs, experts, donneurs de leçons … TOUS et pourtant il gagne !

Cette victoire traduit une montée de la colère contre l’establishment américain. Hillary Clinton était la candidate de Wall Street, la candidate du Qatar et de l’Arabie Saoudite, la candidate de la corruption de Washington, la candidate des « va-t-en-guerre ». Faute de mieux les américains ont choisi Trump.

A notre tour de déjouer les pronostics en France. Sortons des schémas décidés par les médias, les sondeurs, les experts, les donneurs de leçons. Rompons avec l’ordre imposé par les partis de l’establishment français : LR-PS-FN

Dans la dynamique de cette victoire et afin de faire face la colère qui monte, nous devons continuer notre bataille contre les pilleurs financiers et réorienter les flux financiers vers le travail et les services publics.

Dès maintenant entrez en Résistance pour déjouer les pronostics de l’élection présidentielle et des élections législatives de 2017.



Banquet républicain le 6/12/16

banquet 2016



Affaire Matthes/ CMB Malestroit : Le scandaleux déni de justice !

balance-justice-penchee-copie-copieNous attendions le jugement avec impatience !
Le jugement est tombé : Daniela Matthes a perdu contre le CMB Malestroit et doit 800€ pour les frais.
Juste un mot : Scandale

Connaissez-vous l’article L313-1 du code de la consommation ?

Datant des années 60, cet article défini très clairement le TEG, le Taux Effectif Global. Il protège le consommateur contre l’usure. Ainsi cet article est censé protéger les consommateurs contre les abus bancaires, en particulier contre les frais bancaires abusifs.

Affaire Daniela Matthes / CMB Malestroit

Il a été établit par l’association APLOMB que le TEG appliqué sur le compte bancaire de Daniela Matthes est de 78 % alors qu’il ne devrait pas dépasser 20 %

A aucun moment, la banque a nié les faits.

Et pourtant la juge de proximité a refusé d’appliquer la loi.

La juge de proximité affirme contre la loi que « les frais d’intervention ne rentrent pas dans le TEG ». Ainsi, la juge de proximité de Vannes réécrit la loi.

Avec ce jugement, le message est clair

1) Le tribunal de proximité de Vannes fait perdre Daniela Matthes,
2) Le tribunal de proximité condamne Daniela Matthes a payé les frais de 800€ pour signifier : « Fermez votre bouche et laissez vous plumer ! ».

L’institution de la justice française n’a déjà pas bonne réputation dans notre pays. Cette affaire scandaleuse ne va pas la redorer.

La justice de proximité ne permet pas d’appel donc :

Face à ce déni de justice, ce dossier ira en CASSATION.

Pour en savoir plus : http://antibanque.blogspot.fr/2016/11/frais-dintervention-la-juge-de.html



Relation Franco/Russe : Je suis en colère

David CabasQuelle médiocrité ! Nous pourrions en rire si nous n’étions pas sur le chemin de la guerre !

Finalement Vladimir Poutine ne viendra pas !

« Youpi, les droits de l’homme ont triomphé ! », diront certains.

Qu’ils m’expliquent alors !

Qu’ils m’expliquent pourquoi la France entretien des relations d’amitiés avec un des pires régimes au monde : celui de l’Arabie Saoudite ? Tel l’Etat Islamique, l’Arabie Saoudite organise des décapitations en pleine rue. L’Arabie Saoudite est d’ailleurs accusée de soutenir et de financer l’Etat Islamique. Pourtant l’Arabie Saoudite est notre amie. L’Arabie Saoudite est accusée de soutenir le terrorisme international qui tue jusque dans nos rues. Et néanmoins l’Arabie Saoudite est toujours notre amie !

Dans ce contexte, pourquoi tant de provocations envers la Russie : sanctions économiques, la non vente des mistrals ? Cette situation avec la Russie met à mal l’économie de nos régions rurales. La Russie consommait nos produits agricoles. Depuis l’embargo russe, nous connaissons l’une des pires crises agricoles modernes.

La diplomatie française appelle à une zone d’exclusion aérienne pour en finir avec le carnage d’Alep. Déroutant ! Dans le même temps, l’Arabie Saoudite tuent toute une civilisation : hommes, femmes, enfants

Hollande performs sword dance under Saudi flag

Et ça ce sont les amis de la France ?

et patrimoine au Yémen avec des armes … françaises. Mon gouvernement permettrait-il à l’Etat Islamique, à Al Quaida de s’installer en Syrie, en Lybie et à quelques encablures de nos frontières ?

N’oublions pas notre part de responsabilité depuis 2011. Rappelons les paroles cinglantes de Laurent Fabius qui estimait qu’Al-Nosra (Al Qaïda) faisait du « bon boulot » contre Bachar Al-Assad ! Rappelons aussi les débuts laxistes quand les jeunes de nos quartiers rejoignaient les rangs des djihadistes pour éliminer Al-Assad. Sans parler du probable armement par les forces occidentales des terroristes de l’EI.

Je suis souverainiste. Le gouvernement syrien a demandé de l’aide à la Russie pour neutraliser les terroristes. Soit nous collaborons avec la Russie et le gouvernement syrien légitimement élu. Soit nous nous retirons ! Qui sommes-nous pour exiger des changements de gouvernements se substituant au pouvoir politique d’un peuple ? Accepterions-nous que les russes nous imposent un gouvernement ?

Finissons-en avec la soumission à l’Otan et aux États-Unis.

Vis à vis de la Russie, un pays allié, un pays en lutte contre le terrorisme islamiste, j’invite aujourd’hui François Hollande à s’inspirer du meilleur de l’histoire de notre politique étrangère ; le principe gaullien : Détente, Entente et Coopération.



Législatives 2017 : Pourquoi je suis candidat

David CabasPlus de 80 % des Français rejettent la présence de Hollande et de Sarkozy aux prochaines présidentielles. Normal, après deux quinquennats consécutifs qui ont mené notre pays au chaos.

Dès le lendemain de l’élection de François Hollande, j’annonçais en tant que candidat aux élections législatives de juin 2012 que si notre nouveau Président ne s’attaquait pas à la finance, il en serait rapidement réduit à suivre Sarkozy dans la soumission au monde de l’argent-roi et dans la violence envers les citoyens. J’avais hélas raison car depuis, les scandales financiers n’ont cessé de s’accumuler, des lois contre le peuple n’ont cessé d’être votées, consacrant la soumission politique à la prédation des plus riches.

Les derniers débats sur la sécurité ne changeront rien ! De qui se moque-t-on ? Ceux qui animent ces débats pour faire peur sont les mêmes qui ont détruit les moyens de la police, de la gendarmerie, des douanes, de l’armée et de la justice.

Plus encore que du nécessaire ordre public, nous avons besoin d’une vraie sécurité : la sécurité sociale ! Nous, citoyens, avons besoin d’un emploi, d’un toit, d’un accès aux soins et de services publics de qualité, de loisirs et après une vie de travail, d’une retraite méritée. Nous exigeons une vie digne ! Or cette conception d’une sécurité réelle est menacée par l’effondrement du système financier et par la soumission de la classe politique au monde de l’argent-roi. (suite…)



Notre bataille pour l’agriculture française

dcabasA la veille du salon de l’agriculture Breton, le Space, retrouvez tous nos articles pour une alternative à une crise agricole qui n’en fini plus et qui endeuille nos campagnes.

Nous devons en finir avec la soumission au monde de l’argent roi …

Vous pourrez nous retrouver sur le salon, Mercredi 14 septembre.

Contactez nous : 06 95 02 23 10

Faire face à la crise agricole

Pour une Bretagne pionnière de l’agriculture de demain

Vive les paysans libres

Nos campagnes sont endeuilles défendons nos agriculteurs

Protectionnisme, marchés organisés, les gros mots pour sauver l’agriculture française