Emprunt toxique à Ploërmel : Qui avait raison ?

Emprunt-toxiqueIl y a tout juste un an, alors que M. Le Diffon, M. Anselin et Mme Le Marre essayaient de mettre la poussière sous le tapis, la liste Ploërmel Libre mettait sur la table le problème des emprunts toxiques qui empoisonnent le budget de Ploërmel.

Ce mardi 20 janvier 2015, nous pouvons apprendre dans Ouest France que la récente décision de Suisse de lâcher le plafond du Franc Suisse avec l’euro a de graves conséquences sur le budget de Ploërmel avec un nouveau surcoût de 600 000 euros. (suite…)



Départementales Ploërmel 2015 : Je réponds à l’appel lancé par des citoyens de gauche

David CabasSuite à l’appel lancé dans les pages du journal local Les infos du pays de Ploërmel par trois citoyens actifs en politique, je réponds : je pense avoir été présent pour tenter d’intéresser et d’impliquer les citoyens de notre région dans la politique.

Probablement, certaines idées nous séparent, mais sûrement pas au point de ne pas se mettre d’accord afin de constituer un ticket gagnant-gagnant pour les élections départementales dans le nouveau canton Ploërmel, Josselin, Mauron, Trinité-Porhoët, pour mobiliser les citoyens fâchés de la droite Sarkozy, fâchés de la gauche Hollande et pour faire barrage au Front national. (suite…)



Le Crédit mutuel de Ploërmel refuse un prêt

David CabasPour aider au financement de la campagne des départementales de mars 2015 dans le canton de Ploërmel, j’ai fait les démarches afin d’obtenir un prêt auprès du Crédit mutuel de Ploërmel. Alors que ma compagne et moi-même travaillons, la banque a refusé de nous prêter quoi que ce soit.

L’affaire Bygmalion et l’emprunt du FN effectué auprès d’une banque russe avaient mis en lumière le rôle des banques dans le financement des campagne politiques et avaient interrogé les citoyens sur le financement de la vie politique.

Cette malheureuse affaire ne fait que confirmer que seuls ceux soutenus par de riches amis ou cooptés par les banques peuvent se présenter sans problème aux élections. Nous sommes dans un système de Cens inversé, aujourd’hui il ne faut pas être riche pour voter, il faut être riche pour être candidat.

Aujourd’hui, suite à ce refus, je demande aux citoyens de soutenir ma campagne en effectuant un don au parti politique Entrez en Résistance.

Envoyez vos chèques à l’ordre de l’Association de financement entrez en résistance

Et envoyez-les à : Entrez en Résistance – BP 70023 – 56801 Ploërmel Cedex

Formulaire de don : http://www.entrezenresistance.org/faire-un-don/



Joseph Séveno : Je suis Charlie ?

unnamedJoseph Séveno est le maire de Josselin. Josselin vient de me refuser une salle pour des réunions publiques les vendredi 13 et 20 mars au soir.

Suite à cette nouvelle affaire, je dois raconter la longue histoire de la démocratie et de la liberté d’expression dans cette commune, avec ce maire.

Déjà en 2012, alors que je réalisais des réunions publiques pour préparer les élections législatives, le maire de Josselin avait refusé que je fasse une réunion publique dans sa commune.

Ensuite, encore plus cocasse, début 2013, ma compagne a reçu la visite de la gendarmerie qui venait me convoquer. Avec un peu de stress je me rends à la gendarmerie et là, j’apprends que monsieur le maire de Josselin a déposé une plainte auprès du procureur parce que j’avais posé une table militante sur le trottoir en face de la Poste de Josselin. Le procureur n’a pas donné suite à cette plainte.

Vu la situation difficile que traverse Josselin et certains de ses habitants, il paraît étonnant que M. Joseph Séveno se comporte comme le roi. Je pense que la population de Josselin a le droit de connaître une proposition politique face à l’effondrement du système financier.

Pour la liberté d’expression : Je suis Charlie



Ploërmel : SOS hôpital en danger

Hopital PloermelAlors que la population augmente, alors que la population vieillit, les gouvernements ont demandé aux hôpitaux de faire mieux avec moins. Le résultat, on le connaît : une dégradation des conditions d’accueil.

Comme l’Etat se désengage, les hôpitaux ont été la nouvelle proie des banques privées, des banques vampire comme Dexia. Pour continuer leur mission, les hôpitaux se sont endettés de plus en plus auprès des banques. (suite…)



Emprunts toxiques : nouveaux rebondissements

EMPRUNTS TOXIQUELes 10 et 17 juillet 2014, les députés puis les sénateurs ont voté une loi légalisant le pillage des communes par Dexia en empêchant les communes de se défendre en justice contre la banque. C’était déjà plus de 15 milliards d’euros que Dexia avait alors pillé aux communes avec ses emprunts toxiques. Le gouvernement pensait alors régler le problème.

Patatra ! Jeudi 15 janvier, la décision de la Banque nationale suisse (BNS) d’abandonner le cours plancher du franc suisse par rapport à l’euro a provoqué la hausse de la monnaie helvétique ! Conséquence : de nombreuses communes comme Ploërmel ou Guer verront leurs taux d’intérêt exploser, peut-être jusqu’à 25% du capital.

Ce nouvel épisode risque de mettre certaines communes ou certains organismes publics en situation de faillite. (suite…)




A propos du transport collectif en milieu rural

David CabasC’est un sujet qui me touche particulièrement. La précarité économique et les handicaps physiques peuvent rapidement devenir une prison géographique.

Comment chercher un boulot et comment se rendre à ce boulot ? Pour m’être retrouvé dans une situation difficile et avoir souvent été témoin de situations difficiles, je sais qu’il n’y a pas beaucoup d’attention accordée à ce sujet par nos responsables politiques. (suite…)



Je suis Charlie

unnamed

Par David CABAS

Lettre ouverte aux élus de la quatrième circonscription du Morbihan

Suite aux événements tragiques en région parisienne, vous avez été nombreux à soutenir le droit d’expression et la liberté d’opinion. Souvent, vous avez dit « Je suis Charlie » pour faire passer ce message.

Et pourtant (suite…)



Vous avez dit « faire mieux avec moins » ?

David CabasPar David CABAS

Au lendemain de la marche historique, je pense qu’il est temps de rompre avec un consensus mou qui s’empare de notre pays.

Les événements tragiques des derniers jours me permettent de revenir sur une phrase marquante de M. Le Diffon, maire UMP de Ploërmel, lors des vœux aux personnels de la commune et de la communauté de communes : « Faire mieux avec moins. » (suite…)




Départementales 2015 Ploërmel : Déclaration de candidatures

Entrezenresistance300Le 12 janvier 2015, à Ploërmel

Par David CABAS et Virginie LE MINTER

Après les récents événements, nous prenons conscience que notre pays est menacé, que la guerre et l’effondrement économique, social et financier sont à la porte de la France. Néanmoins il ne faut pas céder à la dictature de la peur et raison garder.

Sans angélisme, ni haine, c’est dans ce contexte que nous nous portons candidats lors des prochaines élections départementales de mars 2015 sur nouveau canton de Ploërmel. (suite…)