David Cabas

Mon communiqué de presse : Premier tour de l’élection présidentielle 2017

Tout d’abord, je remercie toutes celles et tous ceux qui ont au nom d’une certaine idée de la France ont fait le choix courageux d’accorder leur suffrage à Nicolas Dupont-Aignan. Je suis fier de notre campagne, je suis fier de notre résultat.

Ce vote d’adhésion, de conviction, d’exemplarité que les électeurs ont exprimés en votant Dupont-Aignan, nous pousse à tout faire pour reconstruire une nouvelle vie politique en poursuivant le combat de Debout La France pour un beau projet patriotique, humaniste et républicain dont la France a tant besoin.

Le résultat du 1er tour des Présidentielles est un revers historique pour le Parti Socialiste et les Républicains. Nous assistons aujourd’hui à l’effondrement mérité de ces deux partis qui ont gouverné le pays depuis 30 ans et qui nous ont fait tant de mal.

Malheureusement le ras le bol politique des français s’est exprimé vers Monsieur Macron dont le programme n’est pas le changement attendu mais la continuité de la politique de régression sociale de François Hollande, en pire. Le ras le bol s’est aussi exprimé vers les Extrêmes Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon qui ne servent finalement qu’à maintenir le Système en place.

Pour le second tour chaque français est libre de son choix. Que chacun décide en son âme et conscience. J’ai adhéré au « ni système ni extrême » défendu jusqu’à présent par Nicolas Dupont-Aignan dont j’ignore aujourd’hui son intention de vote. Pour ma part à titre personnel, et sans état d’âme, je voterais blanc. Ni Macron, Ni Le Pen !

Debout La France est désormais une force politique incontournable dans notre pays et comme Nicolas Dupont-Aignan, j’appelle toutes celles et tous ceux qui ont voté pour lui, mais aussi celles et ceux qui ont fait un autre choix à contre cœur, à rejoindre notre rassemblement gaulliste et souverainiste pour préparer les échéances politiques à venir.

Je demande aux citoyens souhaitant une réelle politique de progrès social, scientifique et industrielle, une réelle rupture avec la soumission à l’Union Européenne et au monde de l’argent roi, une rupture avec les politiques de ces trentes dernières années qui ont imposés le chômage, la misère et la destruction des services publiques, à m’aider par tous les moyens pour remporter l’élection législative de la quatrième circonscription du Morbihan.

La France a besoin de vous.

Entrez en Résistance !